Besançon

C'est dans le nouveau quartier des Hauts du Chazal, entre les laboratoires de recherche et la fac de médecine, que la Nuit européenne des chercheur.e.s s'installe à Besançon.

Grâce à des démonstrations, des speed-dating scientifiques, des jeux, des ateliers de créativité collective, vous pourrez découvrir comment naissent les idées, comment elles s'échangent, comment certaines meurent et parfois renaissent.


La naissance des idées

La maternité des idées : une innovation technologique, une nouvelle approche pour traiter une maladie, un protocole inédit pour traquer les polluants dans l’environnement. Des équipes de recherches dans plein de disciplines différentes vous présentent, fièrement, leurs dernières idées.

Le jeu de sérendipité (en partenariat avec Pépite BFC) : en groupe, avec quelques contraintes amusantes et quelques consignes stimulantes, c’est à vous de jouer et de produire une idée (qui peut être folle), un concept (qui peut être drôle), une innovation (qui pourrait avoir de l’avenir).


L’échange d’idée

Speed searching : à la façon d’un speed-dating, vous avez 8 minutes pour faire connaissance avec un chercheur.e. 8 min pour être convaincu.e par ses idées... ou pas.


Le bouche-à-oreille : un chercheur susurre à l’oreille d’un visiteur son sujet d’étude. Le visiteur va ensuite résumer ce qu’il a retenu à un second visiteur, qui ira ensuite à la rencontre d’un troisième. À la fin tout le monde se retrouve pour voir comment l’idée initiale a voyagé.


Les idées voyageuses : Radio Campus Besançon animera un débat pendant la soirée avec des chercheur.e.s étrangers accueillis à Besançon.



La mort des idées

Le cimetière des idées : la Terre est plate ! Les crèmes radioactives sont bonnes pour la peau !... Des chercheurs vous amèneront en visites guidées dans un drôle de cimetière. Mais attention, vous pourriez croiser dans les allées quelques idées mortes-vivantes.


En journée

À l'assaut des labos !

Pendant toute la journée du 30 septembre, les élèves (du CM1 à la Terminale) sont invités dans les laboratoires de l'université de Franche-Comté à participer à des ateliers « expérimentarium » de 20 min, autour d'un chercheur qui raconte, grâce à des objets et un discours préparé, son travail, son quotidien, sa passion, ses difficultés...

Pour les scolaires, sur réservation au 03 81 66 20 95